Infos et Analyses
en continu
 

Célestin Kouadio

Célestin Kouadio

Web journaliste. Célestin KOUADIO, Diplômé de l’Institut de Linguistique et du Centre de recherche en communication (CERCOM) de l’Université de Cocody.

Journaliste professionnel, Rédacteur en Chef du journal en ligne ACTUROUTES (www.acturoutes.info) et spécialisé dans les domaines des infrastructures de transport et de la mobilité.

Membre du Réseau des professionnels de la presse en ligne (REPPRELCI), membre de la Fondation Acturoutes.

Le premier ministre Gon Coulibaly a révélé ce jeudi que l’Etat ivoirien va verser le reliquat de 2 millions à chacun des soldats qui se sont récemment mutinés, confirmant la thèse des 12 millions attribués aux 8400 soldats concernés pour les calmer.

Monique Seka n’a pas eu accès au podium du 10e Festival de musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA). La diva du Zouk ivoirien figurait pourtant sur la brochette d’artistes sélectionnés pour faire vibrer les mélomanes à cette fête du rythme musical africain. Une affaire de santé, souligne-t-on dans les coulisses.

Le Chef de l’Etat ivoirien a entamé ce samedi un séjour de près d’une semaine en France, alors que le gouvernement prépare la commémoration de l’an 1 de l’attaque terroriste survenue à Grand Bassam.

Des militaires présentés comme des éléments des Forces spéciales se sont déployés ce mardi dans la ville d’Adiaké (environ 100km d’Abidjan) pour manifester leur colère. Ils avaient, dans l’après-midi, bloqué les voies d’accès à la ville, après avoir fait entendre des tirs durant toute la première moitié de la journée, d'après des sources concordantes.

Un peu surpris? L’ex-premier ministre Kablan Duncan n’arrivait pas ce mardi matin à cacher son émotion à l’évocation de son nom comme premier vice-Président de la République de Côte d’Ivoire. Il est vrai que le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, avait contribué à semer l’émoi en alignant les qualificatifs pour celui qui, jusqu’au terme de son mandat, sera son dauphin constitutionnel.

vendredi, 06 janvier 2017 18:14

Bouaké: le spectre du scénario de 2002

Bouaké de nouveau paralysée. Les armes ont encore tonné dans la capitale du Centre de la Côte d’Ivoire, autrefois fief d’une rébellion armée qui y a sévi pendant plus de 10 ans.

«Des questions politiques importantes». Telle est la teneur des échanges que le Président Ouattara a eu avec son ainé Henri Konan Bédié ce jeudi à Daoukro.

samedi, 17 décembre 2016 12:54

Côte d’Ivoire: L’école abandonnée

Depuis le début de la semaine, les lycées et collèges des villes de l’intérieur de la Côte d’Ivoire se vident de leurs élèves, trop pressés d’entamer les congés de fin d’années. A Divo, Vavoua, Zuenoula, Toumodi, Man etc, les élèves, avec l’argument de la violence, ont délibérément décidé de suspendre les cours jusqu’au 5 janvier 2017, date de la reprise au terme des congés de fin d’année.

Une délégation d’autorités préfectorales et municipales est attendue vendredi à Niamoin, village de Doropo (Nord-est de la Côte d’Ivoire) qui retrouve le calme après des violences meurtrières, apprend-on de la Télévision nationale (RTI).

Une bande d’hommes armés de gourdins et de machettes s’en est pris à un kiosque à journaux ce lundi, à Duékoué. Les assaillants ont arraché et déchiqueté les publications, comme s’ils tenaient à empêcher la diffusion d’informations, rapporte un témoin.

Ils ont également attaqué les lecteurs des titres qui habituellement forment des groupuscules autour de l’affichage des journaux.

Page 1 sur 3

Publicité

Newsletter MaPressePerso

Le Podium