Infos et Analyses
en continu
 

Eugène Yao

Eugène Yao

Journaliste professionnel. J'ai parcouru plusieurs journaux (Soir Info, Le Nouveau Reveil, L'Eléphant dechaîné).

 Je suis Eugène YAO.  A l'Etat civil, YAO KOUADIO EUGENE,  né le 01/01/1977 à Mangoikro, S/P préfecture de Didiévi, au  centre de la Côte d’Ivoire. 

Après mes études primaires à Didiévi puis secondaires  à Hiré (dans la région de Divo), j’’ai obtenu le Baccalauréat Série A2 (1998), au Lycée de la Paix de Gagnoa (à l’Ouest de la Côte d’Ivoire).

 En 2001, je suis sorti de l'Ecole supérieure des affaires er du management (Esam)-Abidjan,  avec un Brevet de technicien supérieur (Bts) en Communication d'entreprise,   avant de poursuivre les études à l’Université Félix Houphouet Boigny où j’ai obtenu, par la suite,  une Licence en Sociologie (2005), puis, en 2010, un Diplôme d’Etude Approfondie (Dea) en Communication.  

A la guerre comme à la guerre, N’Dohi Raymond,  maire de la commune de Koumassi et le ministre Cissé Ibrahim Bacongo, également député de cette commune,  ne se font point de cadeau.   Les deux hommes s’attaquent mutuellement dans les médias et sur les réseaux sociaux. Suite à quelques actions entreprises dans la commune par son adversaire et fortement médiatisées,  notamment sur les réseaux sociaux, le maire de Koumassi à décider de réagir.

mardi, 12 juillet 2016 14:00

Euro 2016: Leçons d’une finale

Les lampions se sont éteints, le dimanche 10 juillet, sur l’Euro 2016. Quelques leçons à tirer de cette finale perdue, à domicile, par l’équipe de France.

A un an de l’organisation de la  8ème édition des jeux de la Francophonie, la Côte d’Ivoire réfléchit à une éventuelle déclinaison de l’offre. Plusieurs raisons sont évoquées pour justifier cette décision. Entre autres, les travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures sportives piétinent.

« Ceux qui ont attaqué Grand-Bassam avait un point focal  en Cote d’Ivoire. Il s’agit d’un jeune,  qui  après son échec au Baccalauréat,  est allé tenter sa chance  dans les pays du Nord  où il a noué des contacts  avec les Djiadistes et qui est revenu au pays. Il était à Dabou. C’est lui qui a aidé les  terroristes  à préparer l’attaque »,  a révélé Dr Klauss Bernard, ambassadeur de l’Allemagne en Côte d’Ivoire.

Parlons-en. Le Front populaire ivoirien (Fpi) a deux têtes. Une branche dirigée par Aboudramane Sangaré, 1er vice-président du parti et une autre dirigée par Pascal Affi N’guessan, le président légalement reconnu mais vomi dans son propre camp.  Mais pour l’ex-premier ministre de Gbagbo que  celui qui se dit populaire vienne l’affronter au prochain congrès. Autant dire que Pascal Affi N’guessan souffre d’une crise de légitimité au sein de son parti.

Avec ou sans masque,  le Rassemblement des Républicains (Rdr), parti au pouvoir règle, en douceur, ses comptes avec  son allié le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda).  Ce n’est un secret pour personne, à Koumassi, le ministre Cissé Ihrahim Bacongo est en guerre ouverte avec  le maire N’dohi Yapi Raymond. Au Plateau, le jeune  Fabrice Sawegnon, sous la bannière de candidat indépendant,  ne ce cesse de troubler  le sommeil   d’Akossi Bendjo.

Kakou Brou dit Maréchal KB (Ex-membre de la Fesci) , N’dri Ferdinand dit Watchard Kedjébo (ex-membre de la galaxie patriotique), Franck Yao dit Jet Papa, ex-membre de la garde rapprochée de l’ex-président Laurent Gbagbo et Bertin Kadet, ex-ministre de la Défense et ex-conseiller spécial du Président de la République chargé des questions sécuritaires et militaires de l’ex-chef de l’Etat ivoirien exilés au Ghana voisin depuis la crise –post-électorale de 2010 sont arrivés à Abidjan, ce jeudi 30 juin 2016.

La bataille pour le contrôle de la mairie du Plateau fait rage, en ce moment,  entre le maire de laite commune et certains membres son écurie politique. Pour couper court  à cette guéguerre,  qui n’a que trop duré, Akossi Bendjo  a décidé de frapper dans les brancards en  donnant  carton rouge à deux de ses ex-collaborateurs, en occurrence  Adjourouffou Clément et  William Koffi. Mais ces derniers qui ne se sentent pas concernés par une telle décision du délégué communal du Pdci-Rda  ont réagi. Lisez  ici leur déclaration. 

« Beaucoup de choses se racontent…Les gens disent que les élections sont encore loin,  qu’on va s’épuiser. Allez leur dire  qu’on est trop prêt, que je suis prêt, qu’on ira jusqu’au bout », a lancé Fabrice Sawegnon, directeur général de Voodoo Group et candidat potentiel aux élections municipales à venir en Côte d’Ivoire. C’était à l’occasion de la soirée « Initiatives Séniors » qu’il a organisé, le vendredi 17 juin, au Plateau, au profit des personnes du troisième âge. 

Recrutés en janvier 2016, 352 enseignants et enseignants-chercheurs  des universités publiques de Côte d’Ivoire attendent toujours leurs lettres  de prise de service.  Le hic, l’Etat veut leur payer la prime de recherche qui s’élève à 500 000 F Cfa par trimestre.  Mais pour le salaire, ils devront  attendre la date de la prise de fonction prévue pour ce mois de juin. Alors question, à qui profite le salaire des 6 premiers mois  des nouvelles recrues ?

Publicité

Newsletter MaPressePerso

Le Podium