Infos et Analyses
en continu
 

Koné Soungalo

Koné Soungalo

Consultant marketing et communication. Né en 1966 à Ferkessédougouau, nord de la Cote d’Ivoire, dans une modeste famille musulmane, je suis aujourd’hui consultant en marketing et communication et journaliste freelance. Cela, après avoir été Directeur Commercial et Marketing par intérim et chef de la Régie publicitaire et marketing du groupe Fraternité Matin. J’ai également été rédacteur en chef spécialisé économie,  rédacteur en chef de magazine économique du même groupe (Frat Mat Agri, Indices Africains). Une société que j’ai intégrée en 2004 après quelques années au sein de Univers Média en qualité de responsable des études et bases de données. Je dirigeais également le journal en ligne Ouest Afrique Économie sous la supervision de M. Ibrahim Sy Savané. Une expérience autant enrichissante qu’exaltante. Soir Info dont j’ai été le secrétaire général de la Rédaction en 1993, Notre Voie ou encore le Nouvel Horizon sont pour moi autant de chapitres de ma petite mais déjà bien longue expérience de la gestion et de la production éditoriale en Côte d'Ivoire. Une histoire ponctuée par beaucoup de bonheur tant j’ai côtoyé du beau monde et me suis enrichi au contact de toutes ces personnes ressources, de milieux, convictions politiques et religieuses très différents.

Les nombreux séminaires et autres ateliers ou séminaires de renforcement des capacités éditoriales, commerciales et managériales tant a l’étranger qu’en Côte d'Ivoire auront permis de consolider tous ces acquis.

Face à la grogne qui prend de plus en plus de l'ampleur, le ministre des transports a opté pour la fermeté. Vers des lendemains chauds ? Difficile de le dire. Attendu avec beaucoup d’impatience depuis le communiqué informant les usagers du renouvellement du permis de conduire, le ministre Gaoussou Toure a déçu plus d'un.

Les malades hémophiles en Cote d'Ivoire vivent une situation des plus pénibles. Et c’est peu dire. Pas de subvention ni de médicaments disponibles, c'est le constat fait par Yolande Guehi, responsable d'une ONG de défense des hémophiles.

Même si on ne peut douter de la  volonté des responsables de la haute autorité en charge de la moralisation de la vie publique, cette institution a tout de même du pain sur la planche. A peine 2685 déclarations pour une population cible de 4459 personnes. C'est  tout dire.

mercredi, 06 avril 2016 16:18

Mon mot de bienvenue

Bienvenue dans mon journal. Je vous donne rendez-vous ici, quand vous voulez pour l’actualité, toute l’actualité. De Côte d’Ivoire et des autres endroits du monde. J’attends également vos commentaires et autres réactions. Ce journal, c’est aussi le vôtre. Je vous souhaite une très bonne lecture en ma compagnie. Ensemble, faisons avancer le débat. 

Page 2 sur 2

Publicité

Newsletter MaPressePerso

Le Podium