Infos et Analyses
en continu
 

Les Chroniques

jeudi, 12 janvier 2017 10:05

Gambie: Bras de fer entre le droit et la force

Auteur :  
Yahya jammeh (au c) a reçu en décembre 2016 la délégation de la CEDEAO conduite par Ellen J Sirleaf (à sa d) Yahya jammeh (au c) a reçu en décembre 2016 la délégation de la CEDEAO conduite par Ellen J Sirleaf (à sa d)

La crise post-électorale en Gambie est dans l’impasse. Alors que la CEDEAO veut procéder, de gré ou de force, à l’investiture d’Adama Barrow, déclaré élu, le 19 janvier 2017, la Cour suprême gambienne a annoncé, le 10 janvier 2017, que l’examen du recours du président sortant, Yahya Jammeh, contre les résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016, ne pourra se faire qu’en mai 2017. A la force de la CEDEAO, s’oppose le droit de la Juridiction suprême du pays qui n’a pas validé les résultats du scrutin.

Si vous êtes abonné, veuillez inscrire vos identifiants. Sinon, veuillez vous abonnez et profitez de MaPressePerso.
Connectez-vous  Abonnez-vous!

Lu 962 fois Dernière modification le jeudi, 12 janvier 2017 10:15
Connectez-vous pour commenter

Publicité

Newsletter MaPressePerso

Le Podium